Chez Colette

Pour Lakévio

 

116059171

 

Je l'ai recontré il y a quelques années déjà,

par hasard ou parce que c'était écrit, je ne saurais dire ....

Il était le troisième

sur la liste que je consultais,

j'avais laissé un message sur chacun de leurs répondeurs.

Il avait été le seul à me rappeler !

Lorsque je l'avais vu pour la première fois, je m'étais tout de suite dit

"c'est un gentil" !

Des cheveux poivre et sel, en bataille .... en cafouillon dirait une blogueuse amie !

une légère barbe ... pas très bien taillée,

un sourire bienveillant qui faisait fondre la réserve et l'inquiétude,

des yeux pétillants d'intelligence,

pleins de rire et... de malice également avais je pensé,

un regard profond qui semblait percevoir ce que vous ne vouliez pas forcément avouer,

un visage tout à la fois marqué et serein qui inspirait la confiance ...

Quel âge ?

Aucune idée .... celui de ses rides peut être ....

Une longue silhouette,

une marche à pas feutrés, des gestes mesurés,

une voix grave et agréable, fluide,

une poignée de main franche,

Je découvrais mon nouvel ostéopathe !

C'était - et ça le reste - une très belle rencontre !

 

 

 

 

 

Posté par colettemoi à 00:00 - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :

Pour Lakévio

 

116058078

 

"Qu'est ce qui m'attend ?"

Voilà la question qui trotte dans ma tête depuis ce matin ....

que je vous raconte

sinon vous n'y comprendrez goutte !

Depuis mes dix sept ans je ruais dans les brancards,

rêvais de voir autre chose que mes montagnes,

de découvrir d'autres horizons,

de connaître de nouvelles façons de vivre,

 de me frotter à d'autres cultures,

de m'évader du cocon douillet qui était le mien ...

Mais à mon âge et dans mon milieu c'était chose impensable !

Il me fallait grandir m'expliquait on !

Grandir, je voulais bien, je ne demandais même que ça,

mais au fil des années mon petit monde me paraissait de plus en plus étriqué,

moi, je voulais vivre des aventures !

Je reposais le problème chaque année, pleine d'espoir ...

espoir déçu chaque fois ...

une si jeune fille partir seule, sans garanties, c'était inimaginable !

je pensais rageusement

"et pourquoi pas me faire accompagner par une duègne tant qu'à faire"

 il pourrait m'arriver tant ............. de vilaines choses......

Lorsque je demandais des précisions,

de vagues "tout n'est pas bon à dire ni à entendre" stoppaient net toute conversation !

Je grandis

... fort heureusement d'ailleurs ! ....

Me voici âgée de 20 ans, un diplôme en poche,

toujours à la recherche d'une solution pour partir ailleurs ...

Un beau jour, une petite annonce allait me la fournir !

" Parents d'une petite fille de huit ans ............... etc ...... etc .... cherche

jeune fille au pair pour l'année ......

signé: Mr/ Mrs French ..... Atlanta .... Géorgie .....USA"

J'avais lu et relu cette annonce et j'étais partie à l'assaut de mes parents !!

Après moultes et moultes vérifications , je reçus enfin l'autorisation tant attendue !

Le coeur en fête et des étoiles plein les yeux,

j'avais fourni certificats, attestations, recommandations nécessaires !

Puis l'attente avait commencé ...

Un jour béni,

dans la boîte aux lettres, une enveloppe timbrée de .... là bas !

mon sang ne fit qu'un tour

et mes mains tremblèrent pour la décacheter .....

elle contenait le précieux sésame !!

Une petite Scarlett ............... m'attendait dès que possible !

C'est sur un petit nuage que j'avais vécu le temps me séparant du départ,

écoutant vaguement et acceptant les conseils de maman,

ne remarquant qu'à peine ses larmes mal contenues ...

Je suis arrivée hier dans cette grande maison si différente des nôtres,

tout à l'heure je vais faire la connaissance de ma nouvelle famille,

je suis heureuse, si heureuse,

même si je ne peux m'empêcher de penser

"qu'est ce qui m'attend au cours de cette année"

 

 

 

 

Posté par colettemoi à 00:00 - - Commentaires [65] - Permalien [#]
Tags :

Pour Lakévio

 

115694177

 

C'est une dame qui commence à prendre de l'âge,

elle a, en effet, il y a peu

rajouté une unité à la septantaine qu'elle avoue volontiers !

Elle vit au sein d'un petit village,

dans ses petites montagnes au coeur du Massif Central.

Elle est arrivée là à l'âge de deux ans.

Elle y vit donc depuis bien longtemps, y a construit sa vie, y a élevé ses enfants,

sans jamais se lasser des paysages et du calme qui l'entourent !

Et, si elle apprécie ses séjours près de la Grande Bleue,

elle n'aimerait pas vivre ailleurs !

Elle aime toujours autant

les grands plateaux verdoyants qui s'étalent à perte de vue,

les vastes horizons qui lui donnent une impression de liberté à nulle autre pareille,

les forêts de sapins et le bruissement du vent dans leurs branches,

les petits chemins creux où il fait bon se balader,

la Loire encore sauvage,

les champs de blé si lumineux sous le soleil,

ceux de lentilles et bleuets si bien mêlés qu'ils ressemblent de loin à des lacs,

les petits villages éparpillés,

la terre volcanique si rouge, les pierres de lave,

les pitons volcaniques dressés comme autant de flèches,

l'immensité immaculée des grands champs enneigés, la beauté des arbres gelés !

Pour être honnête,

il est vrai que, parfois, elle envie les ami(e)s

qui habitent les grandes villes et ont accès aux grands musées,

aux expositions, aux grands théâtres, à l'opéra...

mais elle se demande tout aussitôt

comment elle pourrait vivre en ville maintenant,

comment elle ferait pour s'habituer

à l'agitation, comment elle arriverait à se déplacer sans se perdre !

Elle est presque certaine que ça lui serait impossible,

qu'elle serait mal à l'aise et se sentirait perdue,

étrangère en quelque sorte!

Voyez vous,

elle a pensé à tout cela en découvrant le tableau proposé par Lakévio

et elle s'est dit que, finalement,

elle était à sa place là où elle vit depuis si longtemps !

Oui, tout simplement !

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par colettemoi à 00:00 - - Commentaires [61] - Permalien [#]
Tags :

Pour Lakévio

 

 

115878244

Mérédith FramptonValet 

 

Mon Dieu , que cette soirée est longue,

je n'en vois pas la fin et pourtant ... j'ai l'habitude !

Albert, mon cher - très cher - mari a convié ses amis pour une soirée poker.

Inutile de préciser que je n'ai jamais mon mot à dire !

Albert est un mari, certes charmant, mais qui peut se monter intraitable

lorsqu'il s'agit de ses loisirs !

Des siens bien évidemment, parce qu'une femme qui ne travaille pas

peut elle s'attendre à en avoir ..

 je vous le demande !! ..... bien sûr que non !

"Geneviève chérie, tu as déjà tant de temps libre tout au long de la semaine"

- Ah ! qu'en termes galants ces choses là sont mises ...... -

Une femme qui ne travaille pas

a-t-elle besoin de convier les femmes des amis de son mari

lors de ces soirées ?

"Et puis quoi encore, tu n'y penses pas ! 

vous entendre pépier et glousser toute la soirée nous déconcentre, tu le sais bien !"

Mon cher - très cher - mari serait il égoïste ?

Assurément non ! sinon, aurais je toutes ces toilettes, ce train de vie ?

Il ne le dit jamais aussi crûment,

mais sait très bien me le laisser sous entendre,

ce qui est encore plus blessant ....

Il sera plus de minuit lorsqu'ils cesseront de jouer,

laissant derrière eux un salon empestant la fumée de cigare et prendront congé,

le verbe un peu haut d'avoir trop bu de wisky !

Ce cher - très cher - Roland

ne manquera pas de me dire combien il apprécie ces soirées entre hommes !

il ira même jusqu'à me remercier de ma douce présence .....

Et moi ....

pendant cette interminable soirée, combien de cartes aurais je alignées

sur ma jolie petite table ?

combien de rois, dames et autres valets aurais je fait parler ?

combien de réussites encore ?

Combien de temps vais encore supporter d'en aligner ?

Mon Dieu Albert, mon mari,

- mon très cher mari -

quel ennui cette vie à tes côtés !

 

Posté par colettemoi à 00:00 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags :

Vendredi dernier

 

Nous avons pris la route,

 

suivi une Fiat "barquette" que mon Mr dévorait des yeux !!

2017-05-12 (2)

 

suivi très longtemps des motards encadrant un convoi de deux pales d'éolienne

tous deux noux avons été impressionnés

 quelle longueur quand même !! -

2017-05-12 (7)

 

plongé dans le brouillard qui avait envahi la côte de Mayres

2017-05-12 (8)

 

2017-05-12 (9)

 

2017-05-12 (10)

 

 

suivi une Triumph ....

c'était un beau voyage pour mon Mr !!!

2017-05-12 (12)

 

et nous sommes arrivés là !

2017-05-19 (1)

fatigués mais heureux de "la" retrouver !!

 

 

C'était le scoop du jour !

 

 

 

Posté par colettemoi à 09:50 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags :

 

 

Danielle Richard 4

 

Marinette s'est retrouvée veuve il y a deux ans,

un jour de mai son cher mari est décédé brutalement

sans que rien ne le laisse présager ...

Ses enfants vivant à des kilomètres d'elle et travaillant,

elle avait dû gérer seule décès et formalités ....

Cela avait été difficile, très difficile,

elle avait beaucoup pleuré

 mais elle avait réussi à tout faire sans embêter qui que ce soit !

Une fois

les funérailles passées, la famille s'était dispersée,

ses enfants étaient repartis ....pleins de bonnes intentions c'est vrai ...

l'assrant de nombreuses visites ....

mais elle savait bien que ce n'était que des intentions,

ils avaient leur vie, leurs enfants, leur travail,

leurs amis ...

Ainsi allait la vie, elle en était bien consciente !

Sa douleur,

mise en sommeil le temps de tout régler,

s'était alors brutalement imposée ....

Qu'allait elle faire de cette nouvelle vie qui s'ouvrait devant elle ?

Cet été là fut bien long pour elle,

bien vide, bien triste et sans grand intérêt ..

A quoi bon sa maison à la campagne entourée de prés et de bois ?

L'été et l'automne ne furent guère mieux,

quant à l'hiver..... elle l'appréhendait ...

Elle prit alors une décision !

Son coeur débordait d'amour, elle se sentait prête !

Elle prit contact avec les services sociaux et demanda à devenir "mamie d'accueil".

Sa candidature fut acceptée !

Sandrine était arrivée chez elle fin juin !

Petite citadine, réservée et prudente,

elle s'était peu à peu ouverte, avait pris plaisir

à découvrir tout ce nouveau monde qui l'entourait !

Sous l'aile protectrice et bienveillante de Marinette, elle s'était approprié les lieux!

 

Ce matin, la voilà qui dégringole les escaliers,

ouvre la porte et s'écrie

"Maminette, le soleil est là, je vais aller te cueillir un bouquet,

vite mon chocolat !"

Maminette sourit, heureuse

la vie est revenue dans la maison,

un nouveau bonheur a trouvé son chemin et

elle est prête à le croquer sans en perdre une seule miette !

 

 

 

 

Posté par colettemoi à 00:00 - - Commentaires [58] - Permalien [#]
Tags :