Chez Colette

Et voilà

 

Patatras !

Ce matin, ciel on ne peut plus gris et pluie

A 17 h, la pluie cède la place .... à ....

 

2017-03-23 (2)

 

2017-03-23 (3)

 

2017-03-23 (4)

 

2017-03-23 (6)

 

2017-03-23 (7)

 

Et oui, je savais bien

qu'il ne fallait pas encore crier victoire !

 

C'était la couleur du jour !

Posté par colettemoi à 00:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Coucou !

 

 

Me revoilà !

Grâce à Mr Gendre, nouvel ordinateur en place,

mais hélas soumis à la grande faiblesse du débit proposé chez moi ....

Certains jours c'est tout bon,

d'autres c'est la vraie galère et il vaut alors mieux

que je ferme tout avant d'avoir des envies de tout abandonner

ou de tout passer par la fenêtre !

Me reste aussi à trouver de nouvelles habitudes

et à organiser mes photos car ce dossier est devenu un véritable casse tête !!

 

J'ai parfois pu vous lire .... toujours difficilement .... mais je n'ai pas pu commenter .....

On verra comment évolue la situation .....

 

Et pendant ce temps là,

le printemps a tout doucement commencé à s'installer au jardin !

mais oui !

et c'est avec un grand bonheur que

je regarde, au fil des jours, les métamorphoses au jardin !

Il fait très doux ..... ça en est presque anormal !

Mais profitons de ce qui passe sans trop penser à l'après !

Je vous offre un petit tour au jardin avec des photos du début mars !

 

Clic plus grand comme d'habitude !

03- Mars 2017 Printemps M 1

 

03- Mars 2017 4

 

03- Mars 2017 2

 

03- Mars 20172

 

03- Mars 2017 5

 

C'était le bonheur du jour !

 

Posté par colettemoi à 00:00 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Dernière minute !

 

 

Merci à vous pour vos commentaires sur le billet précédent !

Tout ce que j'ai écrit est vrai !

Ce jour là, pas une absence au niveau des élèves !!! 

la neige n'était pas un problème pour eux !

Je ne sais pas si tout le monde a lu mon rajout,

je le remets ici en profitant d'un créneau d'ouverture .....

Gros souci d'ordianateur, gros problème de débit de connexion .....

je ne peux plus aller sur vos blogs ou alors juste sur une partie,

quant à commenter, n'en parlons même pas ! 

bref ça rame, ça rame !

ça bloque, ça bloque !

Le nouvel ordinateur ne sera là que le 10 mars ...... espérons !

il faudra après que Mr Gendre me le configure ....

Ne vous étonnez donc pas de mes absences chez vous ......

A ..... un de ces jours !

Portez vous bien !

 

 

Posté par colettemoi à 00:00 - Commentaires [21] - Permalien [#]

Pour Lakévio

114467997

Andrew Wyeth 

Gros souci d'ordinateur,

il faut que je le change... je ne peux pas passer chez vous ou très très difficilement....

désolée ! A plus tard ...je ne sais quand ! 

 

Hiver 1966

J'ai vingt ans, je suis institutrice remplaçante depuis un an et demi.

Voilà déjà un mois que j'ai été nommée - en remplacement d'une institutrice en congé de maternité -

dans un tout petit village perdu au fond d'une gorge de l'Allier.

Le lieu est magnifique, j'aime ce que je fais 

et pourtant ce matin c'est "à reculons" que je m'apprête à rejoindre  mon poste ...

 Il a beaucoup neigé cette nuit et à cette heure si matinale,

aucun chasse neige n'est encore passé pour déblayer notre petite route départementale...

J'habite encore chez mes parents,

ils me prêtent leur voiture, une dauphine rouge /orangé.

Je fais le va-et-vient entre mon bol de thé et la fenêtre comme si

j'allais subitement m'apercevoir qu'un miracle s'est produit et que la neige a disparu !

mais non, "la blanche" est là et bien là !

je suis inquiète, comment vais je m'en sortir, je ne suis pas encore une conductrice aguerrie ....

Habitués à la rigueur de nos hivers, mes parents se sont levés peu de temps après moi

et devant la situation, mon père propose de m'accompagner, c'est lui qui conduira !

je pousse un immense soupir de soulagement en acceptant !

Vite, un sac de sable et une pelle dans le coffre au cas où nous serions bloqués,

nous voilà partis !

Papa conduit lentement, prudemment, sans à coups

et mine de rien en profite pour me donner quelques conseils que j'écoute avec attention ....

"tu vois, doucement mais régulièrement,

le plus fluide possible et tu essaies de ne pas t'arrêter, de ne pas emballer le moteur ....."

oui, oui, je suis bien d'accord

mais en mon for intérieur, je suis surtout heureuse de ne pas tenir le volant !

Dès la sortie du village, les choses se corsent,

la couche est épaisse, mais par chance, nous ne croisons personne !

Arrivés sur le plateau, comme si ça ne suffisait pas, la burle se joint à la partie !

Nous voilà entourés de tourbillons de neige,

les flocons semblent arriver à l'horizontale, les essuie glaces peinent à balayer le pare brise,

nous sommes au coeur d'une immensité blanche

sans repères,

la route ..... les fossés .....les champs .....

où sont les limites ?

d'ailleurs, sommes nous toujours sur la route ?

Fébrile, j'interroge papa, qui lui reste concentré, attentif, calme ....il me rassure d'un

"allez ma fille, j'en ai vu d'autres !! ce n'est pas cette petite tempête qui va nous bloquer !! fais moi confiance !"

je ne demande pas mieux mais je suis crispée sur mon siège au delà du raisonnable !

Tant bien que mal, lentement mais sûrement, kilomètre après kilomètre,

nous arrivons en bout de plateau pour replonger dans la gorge !

La burle n'y joue plus,

mais une grosse congère bloque l'accès au chemin menant au village ....

Il nous faut déclarer forfait .....

 je ne suis plus très loin du village et de l'école, alors courage ....

mon cartable à la main je rejoins mon poste .... à pied !

Motivée !

Tout en marchant, je pense à ce qui m'attend...

Allumer le poêle de ma classe, bien heureuse d'avoir une réserve de bois sec sous le préau !

 me battre avec la fumée qui va envahir la salle, ouvrir les fenêtres,

tenter de faire courant d'air,

bien vite les refermer sous peine de geler !!

Préparer mes tableaux, puis .... accueillir mes élèves !

Dans cette classe unique, les âges vont de deux à quatorze ans,

de la toute petite section enfantine au certificat d'études !

je vais devoir jongler entre collages et leçon sur les engrais et les labours,

mais je suis bien avec eux !

Mon père sera allé chez le maire pour téléphoner à maman et la rassurer,

parce que, voyez vous,

à cette époque, il n'y avait pas de téléphone portable !!

non, non je vous assure !

et peut être même que demain il faudra rejouer la même partition .....

Papa reviendra me chercher ce soir ........

fallait il qu'il m'aime .....!

 

 

 

 

 

Posté par colettemoi à 00:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Sortir du blanc

Sortir du blanc pour passer au vert et au bleu,

 admirer les premiers perce-neige,

et bien je vais vous dire ..... ça fait du bien !

Même si je ne peux faire que de toutes petites balades,

je vous invite à me suivre !

 

Yes !! les voilà enfin !

2017-02-10 (2)

 

Les murets en pierres sèches

sont légion dans ma campagne, chacun a son charme,

certains intacts malgré leur grand âge,

d'autres un peu bancals !

2017-02-18 (2)

 

2017-02-18 (3)

 

2017-02-18 (4)

2017-02-18 (9)

 

Un joli petit "couladou" à la chanson bien douce

IMG_2432

 

et tout là bas,

encore un peu de blanc pour chapeauter une de mes petites montagnes ......

2017-02-18 (6)

 

 

C'était la balade du jour !

 

Posté par colettemoi à 17:09 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Pour Lakévio

Charles-W-Hawthorne -Three-Women-of-Provincetown

 Charles W. Hawthorne - Trois femmes de Provincetown

 

Je me souviens de cette photo, c'est moi qui l'ai prise il y a plusieurs années.

C'était un soir de décembre, Noël et son réveillon approchaient ......

Comme chaque année à cette date, la "vraie famille" était réunie, une évidence !! impossible d'envisager une autre option, c'était non négociable !

Mes tantes étaient déjà arrivées, il est vrai qu'elles n'habitaient pas très loin de chez nous ; à l'époque on ne partait pas souvent loin de ses racines !

Tout était prêt pour le repas de fête .... oui, on appelait ainsi le réveillon !

Je savais déjà quel serait le menu, inchangé depuis des années pour ne pas dire depuis toujours ! je savais aussi que j'allais m'ennuyer, et même bouillir intérieurement devant certaines attitudes, certains propos, certaines critiques ..... je savais également que m'élever contre des idées préconçues m'épuiserait en vain et que le débat serait forcément clos par l'imparable "à ton âge tu ne peux pas comprendre" suivi de l'inévitable "de mon temps ...."  je vous épargne la suite !! la bienséance voulait en outre que je ne contrarie pas les personnes âgées !

Cette photo résume assez bien l'ambiance de la soirée !

Rregardez l'air détestable de la soeur aînée, ma tante Marthe ! Austère, sévère, l'oeil presque mauvais, lèvres serrées, on devine tout de suite qu'elle n'est pas souple !!! il est vrai que veuve très jeune et sans enfants, elle s'était emmurée dans un deuil strict, irréprochable et avait cadenassé son coeur . Toujours prête à critiquer, un peu comme si elle en voulait au monde entier .....

Tante Henriette, de deux ans sa cadette était ce qu'on appelait un peu péjorativement à l'époque une "vieille fille". Certains chuchotements, certaines allusions m'avaient laissé comprendre qu'une grande peine de coeur était la cause de cet état  ..... un amoureux décédé à la guerre et jamais remplacé ....je l'aimais bien Henriette. Sous ses airs un peu sévère derrière ses grosses lunettes, elle avait un coeur d'or ! Toujours disponible, d'humeur égale, servant bien souvent de tampon lorsqu'une querelle se faisait jour ! Elle me disait souvent de sa petite voix douce "vis ta vie ma petite, vis ta vie tant que c'est le moment, profite de ta jeunesse  ..."

Et puis il y avait Léa ... la plus jeune ... maman ! il me semblait l'avoir toujours vue habillée de noir, au mieux en gris ou en mauve selon qu'elle était en deuil ou en demi deuil ! souvent dépassée par les évènements du quotidien, souvent en recherche d'aide et d'appuis pour prendre une décision .... la perte accidentelle de son mari, mon père, avait détruit toute confiance en elle et l'avait rendue triste à jamais ......... !

Dans cette famille un peu bancale, Marthe jouait son rôle de soeur aînée à la perfection et guidait maman, Henriette, elle, l'apaisait !

Somme toute, j'ai eu de la chance que les trois soeurs s'entendent bien sinon maman n'aurait eu que moi sur qui s'appuyer car oui, vous l'avez peut être deviné, je suis fille unique !

 

Posté par colettemoi à 00:00 - - Commentaires [58] - Permalien [#]
Tags : ,