Chez Colette

Sortir du blanc

Sortir du blanc pour passer au vert et au bleu,

 admirer les premiers perce-neige,

et bien je vais vous dire ..... ça fait du bien !

Même si je ne peux faire que de toutes petites balades,

je vous invite à me suivre !

 

Yes !! les voilà enfin !

2017-02-10 (2)

 

Les murets en pierres sèches

sont légion dans ma campagne, chacun a son charme,

certains intacts malgré leur grand âge,

d'autres un peu bancals !

2017-02-18 (2)

 

2017-02-18 (3)

 

2017-02-18 (4)

2017-02-18 (9)

 

Un joli petit "couladou" à la chanson bien douce

IMG_2432

 

et tout là bas,

encore un peu de blanc pour chapeauter une de mes petites montagnes ......

2017-02-18 (6)

 

 

C'était la balade du jour !

 

Posté par colettemoi à 17:09 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Pour Lakévio

Charles-W-Hawthorne -Three-Women-of-Provincetown

 Charles W. Hawthorne - Trois femmes de Provincetown

 

Je me souviens de cette photo, c'est moi qui l'ai prise il y a plusieurs années.

C'était un soir de décembre, Noël et son réveillon approchaient ......

Comme chaque année à cette date, la "vraie famille" était réunie, une évidence !! impossible d'envisager une autre option, c'était non négociable !

Mes tantes étaient déjà arrivées, il est vrai qu'elles n'habitaient pas très loin de chez nous ; à l'époque on ne partait pas souvent loin de ses racines !

Tout était prêt pour le repas de fête .... oui, on appelait ainsi le réveillon !

Je savais déjà quel serait le menu, inchangé depuis des années pour ne pas dire depuis toujours ! je savais aussi que j'allais m'ennuyer, et même bouillir intérieurement devant certaines attitudes, certains propos, certaines critiques ..... je savais également que m'élever contre des idées préconçues m'épuiserait en vain et que le débat serait forcément clos par l'imparable "à ton âge tu ne peux pas comprendre" suivi de l'inévitable "de mon temps ...."  je vous épargne la suite !! la bienséance voulait en outre que je ne contrarie pas les personnes âgées !

Cette photo résume assez bien l'ambiance de la soirée !

Rregardez l'air détestable de la soeur aînée, ma tante Marthe ! Austère, sévère, l'oeil presque mauvais, lèvres serrées, on devine tout de suite qu'elle n'est pas souple !!! il est vrai que veuve très jeune et sans enfants, elle s'était emmurée dans un deuil strict, irréprochable et avait cadenassé son coeur . Toujours prête à critiquer, un peu comme si elle en voulait au monde entier .....

Tante Henriette, de deux ans sa cadette était ce qu'on appelait un peu péjorativement à l'époque une "vieille fille". Certains chuchotements, certaines allusions m'avaient laissé comprendre qu'une grande peine de coeur était la cause de cet état  ..... un amoureux décédé à la guerre et jamais remplacé ....je l'aimais bien Henriette. Sous ses airs un peu sévère derrière ses grosses lunettes, elle avait un coeur d'or ! Toujours disponible, d'humeur égale, servant bien souvent de tampon lorsqu'une querelle se faisait jour ! Elle me disait souvent de sa petite voix douce "vis ta vie ma petite, vis ta vie tant que c'est le moment, profite de ta jeunesse  ..."

Et puis il y avait Léa ... la plus jeune ... maman ! il me semblait l'avoir toujours vue habillée de noir, au mieux en gris ou en mauve selon qu'elle était en deuil ou en demi deuil ! souvent dépassée par les évènements du quotidien, souvent en recherche d'aide et d'appuis pour prendre une décision .... la perte accidentelle de son mari, mon père, avait détruit toute confiance en elle et l'avait rendue triste à jamais ......... !

Dans cette famille un peu bancale, Marthe jouait son rôle de soeur aînée à la perfection et guidait maman, Henriette, elle, l'apaisait !

Somme toute, j'ai eu de la chance que les trois soeurs s'entendent bien sinon maman n'aurait eu que moi sur qui s'appuyer car oui, vous l'avez peut être deviné, je suis fille unique !

 

Posté par colettemoi à 00:00 - - Commentaires [58] - Permalien [#]
Tags : ,

Souvenirs, souvenirs !

Début janvier,

un besoin de rangement, de classement,

de triage s'est impérieusement imposé à moi ....

pourquoi ? 

le printemps n'est pas encore là et

j'ai très largement dépassé l'âge de pouvoir être enceinte :D

donc, je n'en sais strictement rien !

Peut être mon besoin d'ordre tout simplement,

il me semble que si la maison est rangée, dans ma tête ça l'est aussi !!

Je me suis donc lancée,

 j'ai rangé, .... classé, .... trié .....

j'ai beaucoup donné,

j'ai beaucoup brûlé en même temps !

tout ça avec le rythme d'un escargot pour ne pas faire hurler mon dos !!

C'est fait !

Un petit bonheur s'était glissé dans un dossier,

j'ai retrouvé deux pages écrites par GFC,

destinées à son frère et à moi !

les avait elle recopiées

en classe .... dans un livre ....à quel âge ..... ?

mystère et boule de gomme !

GFC, si tu passes par là et si tu as la réponse,

tu vois ce qu'il te reste à faire !!

Ce qui est certain, c'est que j'ai eu une larmette au coin de l'oeil !

 

clic plus grand

Janvier 2017 GFC 1

 

Janvier 2017 GFC 2

 

C'était le souvenir du jour !

 

 

 

Posté par colettemoi à 00:00 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : ,

Pour Lakévio

 

 

114466668

Barbara J.C. Musch

 

Je m'appelle Aimée, j'ai dix ans.

Je rentre d'une longue balade à pied dans ma campagne,

avec mes parents et nos deux chiens.

Mes parents avaient choisi un chemin où Beeper et Airelle pourraient se défouler,

où ils pourraient courir sans laisse, heureux de ramener les bouts de bois que nous leur lancerions.

Moi ça m'était égal, le ciel était bleu et il faisait bon, ça me suffisait !

Maintenant il est temps de goûter,

un bol de chocolat et une tartine beurrée pour moi,

un café pour mes parents,

des croquettes pour les quatre pattes.

Un après midi parfait en apparence .......on pourrait le penser !

Mais....

Fourbus et gavés, Beeper et Airelle se sont effondrés sur leurs coussins,

ils dorment  .... du sommeil du juste !

A peine si de temps à autre un soupir leur échappe !

Mais pour moi,

fourbue aussi, gavée  .... non, le terme ne me semble guère approprié,

ce n'est pas la même histoire !!!

- Aimée, il est temps de faire tes devoirs ! -

la phrase fatidique est tombée !

Mais pourquoi ? pourquoi ? pourquoi ?

aux uns on dit "couchés" et à moi "au boulot"

Regardez les ces deux affreux !

nourris, logés,

sans soucis, sans comptes à rendre, sans obligations !!

Ce n'est pas juste !!

- Aimée s'il te plait, ne traîne pas ainsi, ça ne sert à rien !

tu sais qu'il faut le faire, que ça te plaise ou non !

plus vite tu auras fini, plus vite tu seras débarrassée .....allez ! -

Bouh ouh .....

je ne peux m'empêcher de tirer la chaise avec fracas,

de laisser tomber bruyamment livres et cahiers sur mon bureau,

de grommeler !

- Pardon Aimée ? que dis tu ?, je n'ai pas entendu ! -

Rien, rien, je dis seulement,

tout en lançant un regard appuyé aux deux dormeurs, que

tout le monde n'est pas logé à la même enseigne dans cette maison !

- Aimée, comment peux tu dire des âneries pareilles ?

tu ne vas tout de même pas comparer ta vie avec celle des chiens ??

si ?? c'est d'un ridicule ....! -

Je ne réponds pas, c'est inutile ! je reste une incomprise dans cette maison !

la colère gronde en moi !

Je vous le dis, ce monde est vraiment injuste,

vivement que je sois grande !

 

 

Posté par colettemoi à 00:00 - - Commentaires [57] - Permalien [#]
Tags : ,

Douceur 2

 

2016-12-20 (10) c

Pour celles qui ont demandé la recette !!

les autres, désolée mais il vous faudra patienter quelque peu

pour lire un nouveau message !

 

Ne vous laissez pas impressionner par la longueur de la recette !

elle est très détaillée mais, foi de Colette,

elle n'est pas compliquée à réaliser !

Je n'ai pas de bassine à confiture en cuivre,

je la fais dans ma cocotte minute

et aux dires de certains elle est bonne ! à vous de voir !

 

Recette tirée

de ma Bible des confitures,

"Leçons de confitures" de Christine Ferber

 

700 g d'oranges non traitées

750 g d'oranges soit 30 cl de jus d'orange

1 Kg de sucre cristallisé

le jus d'un petit citron

Le premier jour

* Pressez les oranges et réservez le jus.

* Brossez et rincez les oranges non traitées à l'eau fraîche.

* Portez une large casserole d'eau à ébullition.

* Plongez y les oranges entières et portez au frémissement.

(Vous pouvez pocher plusieurs fois

en changeant l'eau à chaque fois si vous désirez une marmelade plus douce)

* Maintenez la cuisson à feu doux pendant au moins 20 minutes .

* Rafraîchissez les oranges dans un bain d'eau froide puis égouttez les.

* Découpez les en rondelles d'à peu près 4 mm d'épaisseur.

* Versez les rondelles d'oranges, le jus des oranges, le sucre et

le jus de citron dans la bassine à confiture.

* Portez au frémissement en mélangeantdélicatement.

* Versez cette cuisson dans une jatte (saladier pour moi), couvrez

d'une feuille de papier sulfurisé et réservez au frais pendant une nuit.

 Le deuxième jour

* Versez le contenu de la jatte dans la bassine à confiture.

* Portez à ébullition en mélangeant délicatement.

* Maintenez la cuisson à feu vif pendant environ 10 mn

en remuant continuellement.

* Ecumez soigneusement

et mixez (plus ou moins finement selon vos goûts).

* Redonnez un bouillon de 5 mn en mélangeant doucement.

* Vérifiez la consistance (test de l'assiette froide).

* Otez la bassine du feu et mettre aussitôt la marmelade en bocaux,

au fur et à mesure mettez les couvercles et

 renversez les bocaux la tête en bas pour faire le vide .

 

Et voilà !

il ne vous reste plus qu'à attendre que les bocaux refroidissent pour

les ranger tête en haut,

puis éventuellement ........ à déguster !!

 

C'était la recette du jour !

 

 

 

Posté par colettemoi à 00:00 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : ,

Pour Lakévio

 

114448831

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Nous sommes prêtes, au revoir papa, à plus tard ! quoi ? que dis tu ? d'attendre ? que tu ne veux plus qu'on y aille, que c'est dangereux ? non, mais je rêve ! ce n'est pas possible d'entendre des choses pareilles à notre époque !!

- - - - Ah oui Kayla ! et bien il me semble pourtant qu'il me revient encore le droit et même le devoir de veiller sur mes enfants et sur mes filles en particulier !

- Papa tu exagères vraiment, tu étais d'accord quand nous t'avons parlé de cette sortie !

- - - - C'est possible ! mais voyez vous mes belles, j'ai réfléchi et, avec vos 15 et 17 ans, je n'aime pas vous savoir traîner je ne sais où, avec je ne sais qui !

- Quelle mauvaise foi papa ! Mais tu sais où nous allons ! tu sais aussi avec qui ! et par dessus le marché, tu sais que le grand frère de notre amie Ama sera avec nous ! tu le sais !

- - - - Peut être bien Coumba, mais moi je ne le connais pas ce Soufiane !

- Et bien, tu n'as qu'à téléphoner à leur maman si tu ne nous crois pas ! si ça peut te rassurer fais le vite !

- - -  - Bien sûr Coumba, je pourrais, mais je ne veux pas passer pour un père rétrograde ......

- Ah ben voilà, il faudrait savoir !! comment te convaincre ? nous sommes au 21è siècle, essaie de ne pas l'oublier !

- - - - Je sais, je sais, mais voyez vous mes chéries, quand je vous vois si belles, si enthousiastes, si insouciantes, si peu prudentes et tellement persuadées de pouvoir changer le monde et que je vois notre monde actuel si dur et si cruel , que je vois chaque jour ou presque les horreurs dont sont capables les hommes, je ne peux m'empêcher d'avoir peur pour vous ..............un drame est si vite arrivé ....

- Papa, nous savons tout ça mais nous sommes intégrées depuis si longtemps ! nous avons même un chaperon en la personne de Soufiane et tous nos amis seront présents eux aussi !! fais nous confiance ! que dire pour te faire comprendre ?

- - - - Rien, rien de plus ......, ce n'est pas en vous que je n'ai pas confiance ......il me faut simplement oublier le passé et ses blessures, le présent et sa violence, ce n'est pas facile ..........

- Mais papa, nous reprenons simplement le flambeau que tu as toi même porté en ton temps ! si c'était important pour toi, comment veux tu que ce ne le soit pas pour nous ??  tu peux le comprendre ! Papa, s'il te plait, laisse nous aller, dis oui, je t'en prie !

- - - - Bien, d'accord mais à une condition !

- Merci papa, dis nous vite laquelle !

- - - - je viens avec vous à ce sit-in de contestation, après tout, j'ai toujours mon mot à dire quant à l'avenir de notre pays !!

- Hein ?? quoi ?? tu entends ça Kayla !!! c'est la meilleure !! tu imagines bien que ........

 J'ai fermé la porte sur la discussion .......parce qu'ainsi va la vie, et que ce n'est pas toujours facile d'être parent .......

 

 

 

Posté par colettemoi à 00:00 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : ,