115393089

Harold Harvey - Cornish children 

 

En découvrant le tableau/devoir proposé par Lakévio,

Je me suis aussitôt retrouvée des dizaines d'années en arrière !

Grand bond, il faut bien le dire, puisque je vais très bientôt ajouter une unité

à mes 70 printemps ....

et pourtant, tout était là, bien caché au fond de ma mémoire et prêt à resurgir !

J'étais une petite fille à la campagne,

c'était l'été, les grandes vacances et moi, la fille unique, solitaire par définition,

j'avais la permission d'accompagner chaque après midi Monique,

celle qui fut la seule amie de mes jeunes années !

Ses parents étaient paysans,

il était hors de question pour eux qu'elle ne fasse rien durant deux mois !

Elle allait donc chaque jour "garder les vaches" !

C'était une véritable joie pour moi de l'accompagner !

Un bâton à la main

pour guider quand il le fallait la Marcade, la Barade, la Noiraude ou la Marguerite,

une tranche de pain accompagnée d'une barre de chocolat

dans un sac pour le goûter,

l'après midi s'annonçait heureuse !

Nous emportions des foulards, des "petas" autant que nous pouvions en récupérer ..

Arrivées au pré, nous investissions un muret et à nous la déco !!

Nos tissus déployés

se transformaient en splendides tentures, en tapis luxueux,

les pâquerettes, boutons d'or, fleurs de trèfle

devenaient bouquets extraordinaires,

quelques branches d'arbre pour fermer la porte de notre royaume ....

et par la grâce de la magie,

nous devenions grandes dames, nous nous rendions visite,

prenions un repas en commun ..

- oh la saveur du chocolat un peu fondu par la chaleur du soleil -

Le bonheur !

tout simple mais si plein, si pur, si serein, si enivrant !

les rêves qui s'envolaient, l'avenir qu'on dessinait heureux !

Deux petites filles au milieu des prés et des fleurs

qui ne s'ennuyaient jamais,

qui ne voyaient pas passer les heures !

Et bien, voyez vous,

je me dis encore aujourd'hui que ces après midis là

valaient leur pesant d'or !